LA SOUPE (OU SOUBA) :

cette variante de la chorba est une soupe de légumes (pommes de terre, carottes, navets, poireaux, potiron…) qui peut être passée à la moulinette ou mixée. Dans ce cas, on lui incorpore, pour lui donner de l’onctuosité, de la crème fraîche ou du fromage crémeux. On peut également préparer une soupe avec des légumes,et du poisson ou des fruits de mer.

LA CHORBA :

cette soupe de légumes est de consistance légère (son nom vient de chorb qui signifie boire ) .
Les légumes découpés en petits morceaux cuisent dans un bouillon aromatisé au céleri, à la coriandre et au concentré de tomates. La chorba
peut également se préparer avec de la viande ( morceaux d’agneau, de poulet ou pigeonneaux, des rognons blancs) et des petitsoignons. En fin de cuisson, on ajoute des petitsvermicelles ou du riz pour enrichir la chorba.

LA HARIRA :

cette soupe est composée essentiellement de légumes secs (lentilles, pois chiches et parfois fèves sèches), de morceaux de viande, d’herbes (persil, coriandre et céleri) et de coulis de tomates fraîches. Elle tient son nom (harira
vient de harir qui signifie velours) de son onctuosité.
En effet, elle est liée par une tédouira, ou pâte liquide à base de farine et d’eau. Chaque région et chaque ville du Maroc possède une variante de la harira. Elle peut être agrémentée de smen, de beurre beldi ou même
d’amandes mondées.